Mettre l’humain au cœur des entreprises

Remettre l’humain au cœur des entreprises.

La pandémie a contribué à rendre les salariés aussi fragiles que surinvestis.

Au cours de mes différentes missions de coaching réalisées ces derniers mois et des échanges avec plusieurs DG ou DRH, j’ai pu observer une vision nouvelle des salariés vis-à-vis de leurs employeurs. Plus que jamais, les salariés se sentent reconnaissants à l’égard de leur employeur. Ils mesurent les difficultés rencontrées par ces derniers et le combat auquel les entreprises se livrent pour préserver un maximum l’activité de l’entreprise, pour privilégier au maximum le maintien des emplois. Un Directeur Général, d’une PME me confiait qu’il n’avait jamais eu aussi peu d’abstentionnisme depuis la reprise après le 1er confinement. Un autre DRH me soulignait l’état d’esprit des collaborateurs plus positif, exprimant leur joie de venir travailler, de retrouver leurs collègues quand cela était possible.

Mais en parallèle de ces signaux porteur d’espoir, j’ai aussi rencontré des salariés en souffrance. J’ai échangé avec certains d’entre eux, en télétravail depuis le mois de mars et dont les directions refusent catégoriquement un retour en présentiel, même sur un mode alterné. S’ensuivent des temps de travail accrus, des frontières entre la vie privée et la vie professionnelle de plus en plus minces, des difficultés d’organisation et de gestion du temps, des postes de travail non fonctionnels (une chambre, un canapé, un bureau trop étroit, etc), une distanciation humaine avec son conjoint également en télétravail difficile à mettre en place et qui peut avoir des répercussions sur l’harmonie familiale, une motivation en berne que l’on tente de cacher au maximum à son N + 1 de peur d’être perçu comme fragile ou étant pudique de ses émotions. Certains salariés se sentent victimes de l’enchainement excessif des visio conférences qui impactent réellement la productivité opérationnelle.

Nul ne sait réellement quand s’opérera un retour à la normale. C’est pour cela que durer c’est se réajuster ensemble, à l’image d’un couple !

Pour cela, la communication, la liberté d’expression de ses émotions, s’octroyer le droit à la déconnexion, oser dire STOP, mettre des limites sont autant d’ingrédients nécessaires pour une recette réussie.

Quelques séances d’accompagnement peuvent parfois suffire pour permettre aux salariés de prendre du recul, exprimer leurs souffrances, mettre en place une nouvelle organisation de travail, se remotiver, etc.

Bénéficier de cet accompagnement permet au salarié de se sentir écouté, considéré en tant que personne humaine dans sa globalité et non seulement évaluée par rapport au travail fourni, se sentir respectée.

A vous, Directeur Général, DRH, Chef d’équipe soyez attentifs aux mutations internes qui peuvent s’opérer chez certains de vos collaborateurs. Le bien-être au travail est un facteur clé de longévité dans cette crise que nous traversons et il doit être encore plus que jamais une préoccupation dans ces circonstances de télétravail où il est parfois plus difficile de mesurer la santé psychologique et repérer certaines souffrances avec la distanciation sociale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s